L’association d’éditeurs de solutions de cybersécurité recrute sept nouveaux membres, parmi lesquels MailInblack et Yes We Hack. Au catalogue s’ajoutent avec ces nouveaux entrants du bug bounty, de la mise en conformité ou encore de la supervision.

Depuis 2014, Hexatrust se développe à son rythme, recrutant régulièrement de nouveaux membres. L’association professionnelle française, qui travaille à la mise en place de son réseau Gallia, plateforme en ligne voulant regrouper tous ceux qui, d’abord en France, touchent de près ou de loin à la cybersécurité, annonce aujourd’hui compter sept nouveaux membres, portant ses effectifs à 57 entreprises.

Viennent donc de rejoindre l’association Digitemis, Formind, MailInblack, Satelliz, Whaller ainsi que les deux plateformes hexagonales de bug bounty Yogosha et Yes We Hack. Cette cuvée post-covid est portée par de jeunes acteurs particulièrement dynamiques. Yes We Hack et Yogosha font très régulièrement l’actualité avec leur programme de chasses aux vulnérabilités, tandis que MailInblack a récemment fait parlé de lui. Après avoir levé 14 millions d’euros l’an dernier, l’outil antispam est devenu en septembre dernier partenaire de Microsoft.

De jeunes locomotives

Whaller, pour sa part, propose aux entreprises de créer leurs réseaux sociaux internes sécurisés. Cette adhésion, alors qu’Hexatrust planche sur Gallia, ne semble pas être une coïncidence. Sur le créneau de la mise en conformité et de l’analyse de risques, on trouve Digitemis, sur la partie logicielle principalement, et le cabinet de conseil Formind. Enfin, Satelliz fournit des solutions de supervision et d’infogérance Cloud.

« L’arrivée de 7 nouveaux membres permet au groupement de continuer à étendre le catalogue des solutions de confiance que nous souhaitons réunir avec les meilleures pépites, dans l’optique de présenter l’offre la plus complète et performante possible en matière de solutions souveraines pour les besoins de cybersécurité et de cloud de confiance des utilisateurs et des organisation » se félicite Jean-Noël de Galzain, Président d’Hexatrust.

Hexatrust compte désormais 57 membres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.