A la demande de Thierry Breton, une poignée d’opérateurs télécoms européens fournira à la Commission européenne les données de géolocalisation de leurs clients, utilisées à des fins de cartographie des déplacements de la population. Des données agrégées, anonymisées et détruites lorsque la crise sera derrière nous, tels sont les garde-fous prévus. 

Quand bien même, en France, aucune mesure spécifique n’a été prise pour le moment par les autorités quant à utiliser les données de géolocalisation des opérateurs télécoms, l’Union européenne a de son côté lancé les grandes manoeuvres. Thierry Breton s’est adressé directement à la GSMA, l’association qui réunit plusieurs centaines d’opérateurs, et s’est entretenu cette semaine […]

COVID-19 : Bruxelles exploitera les données des opérateurs télécoms

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.